Le Best Of : la SNCF détient plus de 95% de Geodis à l'issue de son OPA ... le 7 juillet 2008

Publié le par herve.rebillon@free.fr

A l'issue de l'opération, la SNCF détient plus de 95% du capital et des droits de vote. Le nouvel ensemble composé de Geodis, Fret SNCF et des filiales fret de SNCF Participations occupe le quatrième rang de son secteur en Europe.   


L'offre public d'achat (OPA) de la SNCF sur sa filiale de transport de marchandises et de logistique Geodis est un succès, la SNCF ayant obtenu plus de 95% du capital et des droits de vote, selon le résultat provisoire publié dans la journée par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

La condition minimale, fixée par l'initiateur de l'offre, à savoir la détention des deux tiers du capital et des droits de vote de Geodis par la SNCF sur une base totalement diluée, "est satisfaite". A l'issue de l'offre "SNCF Participations est en mesure de détenir 95,24% du capital et au moins 95,72% des droits de vote de Geodis (...) sur une base totalement diluée", soit un capital composé de 8.109.413 actions, selon l'AMF.

Par ailleurs, sur la base d'un capital composé de 7.873.521 actions, SNCF Participations "est en mesure de détenir (...) 98,09% du capital et au moins 98,22% des droits de vote", est-il précisé. Le résultat sur une base totalement diluée comprend 374.307 actions Geodis susceptibles d'être créées par l'exercice d'options de souscription d'actions, dont la SNCF s'était également portée acquéreur. L'offre aura donc "une suite positive", estime l'AMF qui publiera le résultat définitif de l'offre "au plus tard le 10 juillet".

L'OPA de la SNCF sur sa filiale de transport de marchandises et de logistique Geodis avait débuté le 28 mai pour s'achever le 1er juillet dernier. La SNCF, déjà actionnaire à hauteur de 42,3% du capital du groupe de transport et de logistique - et de 45,78% des droits de vote - a avait proposé 135 euros par titre, ce qui valorisait Geodis à près de 1,1 milliard d'euros. Une offre que les administrateurs indépendants s'étaient résignés à accepter. 

Sous la houlette de Pierre Blayau qui a su au fil des ans redresser les comptes de l'entreprise, et diversifier le groupe dans la logistique et la commission de transport _ avec notamment le rachat de TNT Freight Management, rebaptisé Geodis Wilson afin d'étendre son périmètre d'intervention au-delà de l'Hexagone.

Ce mariage doit permettre à la SNCF de changer d'envergure et de devenir le "champion français du fret et de la logistique " appelé de ses voeux par le président de la République dans la lettre de mission qu'il a adressée à Guillaume Pepy lors de sa nomination au poste de président de la SNCF. De fait, avec près de 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le nouvel ensemble qui réunit Geodis, fret SNCF et les filiales fret de SNCF Participations, s'est hissé d'un coup, grâce à cette OPA, à la quatrième place européenne du transport et de la logistique.

Revue de presse : Les Echo



Commenter cet article