L'Eurovignette, l'épineux dossier de la réunion des ministres européens aujourd'hui et demain à La Rochelle

Publié le par herve.rebillon@free.fr

La réunion informelle de La Rochelle sera l’occasion de débattre entre autres sur la révision de la directive "Eurovignette" et les autoroutes de la mer. Truck Blog vous commentera en direct aujourd'hui et demain les annonces faites par les ministres européens.


Dominique Bussereau, secrétaire d'État français chargé des transports, a choisi de placer la politique des transports durables et sûrs au cœur des travaux de cette réunion informelle, qui réunira les ministres compétents des 27 États membres.

Participeront également à cette réunion de travail Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne et commissaire en charge des transports, Paolo Costa, président de la commission transports du Parlement européen, ainsi que des acteurs importants de la société civile (chefs d’entreprises, élus, …). Les ministres des transports de Suisse, de Norvège, d'Islande, du Maroc, d'Algérie et de Tunisie prendront également part aux débats.

 

Le programme

Les travaux porteront d'abord aujourd'hui sur le futur plan d’action sur la mobilité urbaine, qui sera établi sur la base du Livre vert présenté en 2007 par Jacques Barrot, ancien commissaire européen en charge des transports. Ryszard Grobelny, maire de Poznan (Pologne), et Michel Destot, maire de Grenoble (France) et président du GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports), feront part de leurs expériences et de leurs projets en matière de transports urbains. Ils exprimeront leurs attentes à l'égard de l'Union européenne.

Les ministres débattront ensuite de la proposition de la Commission concernant la révision de la directive "Eurovignette", l’objectif étant de prendre en compte dans la tarification des transports routiers leur impact sur l'environnement. Les débats de La Rochelle devront expliquer le plus clairement possible les enjeux de cette révision, qui s'inscrit dans la logique du principe "pollueur- payeur" mais dont l'application devra nécessairement tenir compte de la situation économique des transporteurs routiers européens.
 
Demain, les débats porteront sur le transport maritime. Les ministres évoqueront les suites qu’il apparaît possible de donner aux mesures en cours de discussion pour améliorer la sécurité maritime le long des côtes européennes. Enfin, ils examineront les conditions de développement des autoroutes de la mer. Philippe Louis-Dreyfus, président de l'association des armateurs européens, et Philippe Grillot, président de la Fédération des entreprises de Transport et Logistique de France, apporteront en particulier leur témoignage sur les perspectives de l'intermodalité entre fret routier et fret maritime.



Commenter cet article