2 policiers tués par un camion : 2 ans et demi de prison ferme pour le chauffeur

Publié le par herve.rebillon@free.fr


Un chauffeur de camion en état d'ivresse, qui avait provoqué la mort de deux policiers se rendant à leur travail en moto en avril 2008 à Vienne (Isère), a été condamné ce lundi à 5 ans de prison, dont deux ans et demi ferme, par la cour d'appel de Grenoble.

La cour a aggravé la condamnation rendue en première instance en augmentant de 6 mois le temps de détention et ajouté l'interdiction définitive d'exercer la profession de chauffeur de poids lourd, suivant ainsi les réquisitions de l'avocat général.

Elle a confirmé l'annulation du permis de conduire et fixé à trois ans le délai pour le repasser, et ordonné le maintien en détention du chauffeur, Mohamed El-Harche, 38 ans.

Le 21 avril dernier, le chauffeur avait été condamné par le tribunal correctionnel de Vienne à 5 ans de prison, dont 2 ferme, une peine inférieure aux réquisitions du procureur de la République qui avait demandé 6 ans, dont 4 ferme. Le parquet avait fait appel du jugement.

Le 18 avril, Sylvain Courbon et Mikael Jomard, deux gardiens de la paix âgés de 23 et 29 ans, qui circulaient en civil sur la même moto, sont morts après avoir percuté un poids lourd alors qu'ils se rendaient à leur commissariat à Vénissieux (Rhône), près de Lyon.

Le chauffeur, qui n'a pas été blessé dans l'accident, n'avait pas respecté une interdiction de tourner à gauche et avait une alcoolémie de 0,42 mg par litre d'air expiré alors que le taux légal est de 0,25 mg.

"La signalisation interdisant toute manoeuvre vers la gauche était parfaitement visible des usagers et l'accident est uniquement dû au comportement fautif de M. El-Harche", a précisé la cour d'appel dans ses attendus.


Commenter cet article