Les cours du pétrole poursuivent leur reflux

Publié le par herve.rebillon@free.fr

Les cours du brut sont repartis nettement à la baisse, la fermeté du dollar éloignant les investisseurs des matières premières alors que l'Opep ne semble pas disposée à réduire sa production.

A la mi-journée en Europe, le baril de brut texan pour livraison octobre reculait de 1,1% ou 1,18 dollar à 105,16 dollars; il avait auparavant perdu jusqu'à plus de deux dollars pour tomber à son plus bas niveau depuis cinq mois.

Le Brent de la mer du Nord cédait de 1,1% ou 1,19 dollar à 102,27 dollars, se rapprochant du seuil de 100 dollars.

Les cours ont perdu près de 30% par rapport à leur record au-dessus de 147 dollars le baril touché le 11 juillet, en raison notamment d'une baisse de la demande en provenance du premier consommateur mondial, les Etats-Unis, touchés par un net ralentissement économique.

Les membres de l'Opep, qui se réunissent mardi à Vienne, ont exprimé leur inquiétude face à la perspective d'une hausse des stocks de pétrole, mais ils ne semblent par pour autant décidés à une réduction de production, du moins officielle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article