Incendie du Tunnel sous la Manche : que nous cache-t-on ? Eurotunnel refute l'hypothèse d'une surchauffe des freins d'un camion

Publié le par herve.rebillon@free.fr


Le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), Gérald Lesigne, a confirmé le caractère accidentel de l'incendie mais ses causes sont encore inconnues. De son côté, Eurotunnel a réfuté l'hypothèse, un moment envisagée, d'une surchauffe des freins sur le premier camion incendié.


Revenant sur des témoignages de chauffeurs, M. Lesigne a souligné qu'il y avait eu "présence simultanée des flammes et des explosions: cela laisse penser que les flammes étaient préexistantes et que les explosions étaient le résultat de la montée en température des réservoirs des poids lourds."

Une information judiciaire a été ouverte vendredi pour "dégradation involontaire par incendie et blessures involontaires". L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lille.

Le secrétaire d'Etat chargé des Transports Dominique Bussereau devait se rendre cette après-midi au siège d'Eurotunnel à Coquelles (Pas-de-Calais) pour présider "une réunion associant les dirigeants d'Eurotunnel et des services de secours et de sécurité, sur la gestion de l'accident", selon la préfecture du Pas-de-Calais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article