Deux cents employés de DHL Express à Gonesse (Val-d'Oise) sont en grève depuis jeudi.

Publié le par herve.rebillon@free.fr


Deux cents employés de DHL Express à Gonesse (Val-d'Oise) sont en grève depuis jeudi et bloquent l'activité du site pour protester contre les écarts de salaires dans l'entreprise.
"L'activité a été complètement bloquée jeudi et vendredi", a expliqué à l'AFP Anne-Cécile Martel, directrice de la communication et de la stratégie chez DHL.
Sur cette plate-forme de tri et d'expédition de marchandises, 50.000 colis sont traités en moyenne par jour, selon la direction.
D'après Jean-Claude Hacquard, secrétaire du syndicat CGT chez DHL Express, les grévistes de la division messagerie, qui compte au total 270 salariés, ont barré les différents accès du site de Gonesse avec notamment des remorques.
"Nous poursuivrons notre action au moins jusqu'à lundi", a indiqué à l'AFP le représentant syndical.
"Nos revendications portent sur des écarts de salaires entre les employés, qui atteignent des proportions extraordinaires", a expliqué Jean-Claude Hacquard.
"DHL est née du rapprochement de plusieurs entreprises de transports et il existe en effet des différences historiques de rémunération entre les salariés", a confirmé Anne-Cécile Martel.
La direction a convoqué les organisations syndicales lundi après-midi pour une réunion dans les locaux de son siège social, situé dans la zone industrielle Paris-Nord 2.
"Les revendications salariales doivent être traitées lors des négociations annuelles obligatoires (NAO), prévues dans une quinzaine de jours", a précisé Anne-Cécile Martel.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article