Plan de relance : les investissements routiers en tête des dépenses

Publié le par herve.rebillon@free.fr

Avec 400 millions d'euros d'investissements prévus, le plan de relance du gouvernement Fillon maintient la primeur des dépenses au profit des investissements routiers, devant le ferroviaire et le fluvial. La moitié de ces 400 millions d'euros sera versée pour l'entretien du réseau existant, et autant ira financer "la modernisation d'itinéraires", qui se traduit par de nombreuses rocades alors que trois projets autoroutiers controversés ont été annoncés ces derniers mois. Le plan de relance octroie dans le même temps 300 M au total au transport ferroviaire. Enfin, 100M permettront de financer des travaux de réfection des voies existantes et des quais au profit des handicapés. Le réseau fluvial bénéficie pour sa part de 150 M d'euros destinés à son entretien - dont 50 M pour celui des grands ports de la métropole: Bordeaux, Dunkerque, La Rochelle, Marseille, Le Havre, Nantes-St-Nazaire et Rouen et des ports d'Outre-Mer.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article