L'État pourrait accorder un prêt à taux préférentiel à Renault Trucks

Publié le par herve.rebillon@free.fr


Le Président de la République recevra ce lundi à 16h30 à l'Elysée, les acteurs de la filière automobile pour évoquer les mesures de soutien face à la crise, ont annoncé ce lundi les services de la présidence, confirmant ainsi en partie les informations parues dans Les Echos de ce matin, selon lesquelles les pouvoirs publics devraient présenter ce lundi leur plan de sauvegarde de l'automobile d'un montant d'au moins 6 milliards d'euros.

Ce soutien financier, accordé sous forme de prêts à taux préférentiel sur cinq ans, devrait être distribué à parts à égales aux deux groupes PSA et Renault, même si les besoins de financement de Renault semblent plus importants. Il pourrait aussi concerner Renault Trucks, ex-branche poids lourds de Renault aujourd'hui détenu par le suédois Volvo AB.

En contrepartie les constructeurs devraient s'engager à ne pas licencier ou fermer de site en France ainsi qu'à verser un dividende modéré et des bonus réduits à leur patrons. En outre, le fonds de soutien aux équipementiers automobiles, destiné à prendre des participations dans la filière de sous-traitants et jusqu'alors doté de 300 millions d'euros (dont 100 millions apportés par l'Etat et 100 millions par chaque constructeur), devrait être renforcé. Ces six milliards devraient s'ajouter au milliard d'euros déjà accordé aux filiales de crédit des constructeurs et la prime à la casse de 1.000 euros consentie aux possesseurs de véhicule de plus de dix ans achetant une voiture neuve. Ces mesures ne sont jusqu'ici pas parvenu à empêcher des fermetures temporaires de sites.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article