Pétrole : prévision d'une baisse record de la demande en 2009

Publié le par herve.rebillon@free.fr


La demande de pétrole mondiale devrait plonger deux fois plus que ce que craignait l'agence internationale de l'énergie (AIE). Cette dernière à revu ses prévisions pour 2009. Elle table désormais sur une baisse de 980.000 barils par jours (bpj), contre un recul de 500.000 bpj anticipé auparavant.

La demande devrait donc tomber à 84,7 millions de barils par jours, comme le prévoyait déjà hier l'Agence américaine sur l'énergie (EIA). Il s'agirait de la plus forte baisse de la demande mondiale de pétrole enregistrée depuis 1982.

Pour les observateurs du marché des matières premières, "la tendance à une croissance de la demande pétrolière de plus de 1% n'est plus d'actualité". La flambée des prix, et surtout, l'aggravation de la crise économique au niveau mondial provoquent cette violente chute de la demande. Le ralentissement de la hausse de la demande de pétrole devrait être particulièrement marqué en Asie et en Russie. En ce qui concerne la Chine, les observateurs tablent sur un rythme de croissance cinq fois plus faible qu'au cours des années précédentes.

L'AIE explique ses prévisions pessimistes par le fait que le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé sa prévision de croissance mondiale à seulement 0,5% pour 2009.

Commenter cet article